Valoriser ses données

Déposer ses données en ligne : où et comment ?

Publiées en tant que corollaire des publications ou bien distinctes de celles-ci, les données peuvent être mises en valeur par plusieurs biais : en complément des articles (via les supplementary materials lorsque les volumes sont modestes), dans des entrepôts de données ou encore sous la forme de « data papers ».
Une étude conduite par l’Institut Alan Turing conclut à un taux de citation supérieur de 25 % pour les publications incluant un lien vers des données déposées au sein d’un entrepôt. 
Nous vous proposons ci-dessous un recensement des entrepôts capables d’accueillir des données en chimie et en physique. Le choix à opérer dépend de plusieurs critères, qui sont à la discrétion des chercheurs :

  • Vos données peuvent-elles être publiées sans contrainte ou doivent-elles au contraire être accessibles au cas par cas, voire placées sous embargo ?
  • Souhaitez-vous que vos données soient modérées afin que la qualité des métadonnées renseignées soit vérifiée ?
  • Acceptez-vous que l’entrepôt soit adossé à un éditeur privé ?

4TU.ResearchData

BindingDB

Catalysis-Hub

Chemotion-repository

ChemSpider

CINECA (TurBase Knowledge Base)

DRYAD

EELS Data Base

Environmental Data Initiative Repository

Figshare

Harvard Dataverse

HEPData

IMEx Consortium

ioChem-BD

Materials Cloud Archive

Mendeley Data

Nanomaterial Registry (NanoHub)

NMRshiftDB

Open Energy Information

Open Science Framework (OSF)

PANGAEA

SEANOE

VAMDC Consortium

Zenodo