À propos

Le projet

Datacc’ est un projet porté depuis 2019 par des bibliothèques universitaires au service des chercheurs. En tant que dispositif d’ACCompagnement sur les DATA, il s’inscrit dans la dynamique des projets soutenus par le Groupement d’intérêt scientifique CollEx-Persée, qui a profondément modernisé l’approche documentaire issue des bibliothèques membres du réseau des CADIST, responsables entre 1983 et 2017 de la constitution de fonds de référence dans une discipline donnée.

En tant que pôles documentaires de référence en chimie et en physique, les bibliothèques de Lyon 1 et de Grenoble Alpes Université ont décidé de former un tandem au service de l’amélioration de la gestion des données de recherche dans ces deux domaines. Cette approche résolument disciplinaire constitue l’une des originalités du dispositif d’accompagnement, en réponse aux besoins des deux communautés. L’action des bibliothèques est donc orientée vers la mise en place de services innovants au service de communautés scientifiques complémentaires et historiquement ancrées dans chacun des campus.

Cette démarche se déploie en accord avec les orientations plus globales en matière de science ouverte, telles que définies dans le plan national adopté en juillet 2018, dont l’un des axes porte sur la structuration et l’ouverture des données.

Cette préoccupation pour la gestion des données s’inscrit également dans un effort collectif de respect des principes d’intégrité scientifique et d’amélioration de la reproductibilité des expériences, sujets mis en débat depuis plusieurs années. 

Axes de travail

L’éventail d’actions de l’équipe-projet se présente sous la forme de cinq axes :

  • Accompagnement à la rédaction de plans de gestion de données
  • Déploiement d’un projet-pilote sur les cahiers de laboratoire électroniques
  • Mise en place d’animations scientifiques (data lunch)
  • Actions de formation sur la gestion des données
  • Réflexion sur la publication de résultats négatifs

 Partenariats

Depuis son instauration, le projet est conduit en étroite collaboration avec l’Inist, en liaison avec la plateforme de formation DoRANum et l’Urfist Méditerranée, qui appuient l’équipe-projet dans l’élaboration de ressources pédagogiques sur la gestion des données en physique et chimie.